J’aime lire Max | J'aime lire | J'aime lire Store | Je bouquine | Okapi

Une colo pour 2 : l’auteur et l’illustrateur livrent leurs secrets

L’auteur et l’illustrateur du roman de DLire de ce mois-ci vous racontent leur passion pour la littérature jeunesse et vous donnent des infos inédites sur le roman Une colo pour 2.

L’AUTEUR : GAEL AYMON

Gaël Aymon habite en banlieue parisienne. Avant d’être auteur jeunesse, il a été acteur, scénariste, réalisateur et producteur de cinéma, organisateur de concerts… Il donne aussi des cours de théâtre aux enfants et aux ados. Plein de choses qui lui permettent de toujours raconter des histoires. Ses premiers livres jeunesse ont été publiés en 2010. Connaissant beaucoup de contes, il écrit des albums et des romans pour des enfants de 3 ans jusqu’aux jeunes adultes.

Gaël, comment vous est venue l’idée de cette histoire ?
En général, j’évite d’écrire ce que je vis. Je ne veux pas raconter des histoires vraies. Je m’ennuierai trop ! On attrape suffisamment d’idées autour de soi sans même s’en apercevoir. Pourtant, dans  » une colo pour deux », presque tout est vrai ! Je suis allé dans ce château, en Normandie, quand j’avais 10 ans, avec une animatrice qui s’appelait… Isabelle Joly ! Tous les garçons la trouvaient trop belle ! La maison de Blanche-Neige existait aussi, au fond du parc, dans la forêt, et il y avait des tas de légendes à faire froid dans le dos, sur ce qui s’y passait la nuit. Les dortoirs, la cantine en sous-sol, la bibliothèque façon  » Cluedo », les douches froides, tout a existé.  Je me rappelle aussi qu’il y  avait un enfant épileptique de 8 ans, qui m’a beaucoup marqué car il était très doux et soudain, il devenait incontrôlable, quand il faisait une crise. Même la chute en vélo est vraie ! J’en porte encore les cicatrices. Sauf que moi, on m’a quand même emmené en camping et que je n’ai jamais eu le château pour moi tout seul !

Seule Alice la menteuse n’existe pas. Mais j’ai eu moi aussi l’occasion de m’emmêler dans mes mensonges, au même âge. J’aurais pu choisir de dire la vérité, mais dans les situations dans lesquelles je me retrouvais, mes mensonges avaient l’air plus vrais. Voilà peut-être comment on devient auteur… chut, c’est un secret entre vous et moi.

Malgré tout, je me suis bien amusé en écrivant cette histoire, ce mélange de faits réels utilisés pour recréer une autre vérité. J’espère que vous aurez un peu peur en la lisant. Parce que les frissons, c’est bon !

L’ILLUSTRATRICE : ANNIE CARBONNEAU

Annie Carbonneau a grandi dans une petite ville minière du Canada située au nord du 49ème parallèle. Cet endroit est tellement au nord qu’au solstice d’été, le jour y est presque exactement deux fois plus long que la nuit. Quand elle ne chassait pas la perdrix, Annie dessinait dans les marges de ses cahiers. C’est à la sortie de ses études en design graphique qu’elle se consacre entièrement à l’illustration. Quelle aventure ! Quand elle ne dessine pas, elle aime lire ou partir marcher dans les bois.

Annie se confie à vous, lecteurs de DLire !

Vous voyez, là-bas, la fille qui est au fond de la classe et qui a toujours plus de dessins que de notes dans ses cahiers ? Et bien, cette fille, c’était moi il n’y a pas si longtemps. A cette époque, je dessinais mes héros de romans préférés, comme  Harry Potter et Voldemort. Ils se battaient dans les marges à grands coups d’explosions magiques. Faut dire que mes feutres se vidaient assez rapidement.

Dessiner devient vite une dépendance, attention ! Quand on y pense, on peut faire ce qu’on veut avec le dessin, on peut faire N’IMPORTE QUOI. De la plus féroce des princesses guerrières au plus doux portrait de sa maman, sans oublier les forteresses suspendues dans le ciel et les monstres de la forêt. Contrairement aux photographes, qui sont limités aux lois de la physique et de la gravité de notre planète, moi, je peux faire tout ce qui me plait ! J’espère que tu apprécieras la mystérieuse histoire de ce mois-ci.

Annie, qu’aimez-vous dessiner de préférence ?
Mes sujets préférés sont les contes et les légendes. J’ai surtout une préférence pour ceux que ma grand-mère me raconte, peuplés de fantômes et de monstres des bois. Elle en parle comme si c’était la vérité vraie.

Que faites-vous lorsque vous ne dessinez pas ?
J’essaie de lire mon propre poids en livres, je cuisine des tartes aux pommes et je vais marcher dans les bois avec mon amoureux. Et j’aime beaucoup jouer aux jeux vidéo même si je suis nulle.

Quelle est votre plus grande joie ?
Créer. Que ce soit une recette de tarte aux fruits ou un univers imaginaire, j’adore concevoir quelque chose de nouveau en partant de presque rien.

Quel genre d’adolescente étiez-vous ?
J’étais timide, toujours fourrée à la bibliothèque. En colonie, je préférais collectionner les cailloux aux formes étranges plutôt que de jouer au ballon. L’été, je construisais aussi des cabanes dans les arbres. J’y invitais mes amis et on se racontait des histoires d’épouvante.

COMMENTAIRES
  1. Dasha dit:

    Cette livre est terrible. Je naime pas le français.

  2. romeo dit:

    Quand allez vous donner les résultats du concours NINTENDO
    ça approche… le 15 juillet !!!

  3. Acidule dit:

    J’ai bien aimé Tralaland ce mois-ci comme on pouvait réfléchir… Il remplaçait en quelque sorte Enigmus ! (:

  4. Nom dit:

    IL EST TROP GENIAL !!!!!!!!
    j’ai tout aimé (surtout le Tralaland)
    mais pourquoi ya pas eu un énigmus ?
    Parce que pour pouvoir vous offrir cette longue BD, Angus, nous sommes obligés de faire des choix. Et puis parce qu’on vous prépare une jolie surprise avec le Dr. Énigmus pour cet hiver.

  5. lolotte dit:

    j’ai hate de le recevoir!!!!!

  6. pauline dit:

    quand aurons-nous les résultats du concours de dessin lego ?
    Pour le 15 juillet !

  7. Aurélie dit:

    J’ai adoré ce roman, mais c’est dommage qu’il n’y ai pas plus de pages :(
    Oh bah dis donc… C’est déjà un numéro plus grand et avec une BD complète ! On peut pas tout faire !

POSTER UN COMMENTAIRE

Tous les commentaires sont préalablement modérés avant d'être affichés sur le blog.

Merci d'éviter le langage texto dans vos commentaires : notre traducteur est parti en vacances...

:


Ce site est un espace protégé pour les mineurs.

Les informations personnelles que tu nous donnes seront conservées par le groupe Bayard, qui édite le site blog.jaimeliremax.com. Elles nous servent à te permettre de poster des commentaires sur le blog. Conformément à la loi «Informatique et Libertés» du 6 janvier 1978 modifiée, tu peux vérifier quelles informations nous avons sur toi, nous demander de les modifier, de les rectifier ou de les supprimer en demandant à tes parents de nous écrire à l’adresse suivante, en joignant une photocopie de leur pièce d’identité : Bayard (CNIL), TSA 10065, 59714 Lille Cedex 9.